Navigate / search

Les acteurs des droits de l’Homme se donnent rendez-vous au Forum mondial des droits de l’Homme de Nantes


Du 28 juin au 1er juillet 2010, Nantes sera la capitale mondiale des droits de l’Homme et accueillera plus de 2 500 acteurs et militants venus du monde entier. Les participants étudieront, quatre jours durant, la situation des droits de l’Homme dans la période de crise actuelle et s’interrogeront également sur les solutions à construire à partir des droits de l’Homme.

Organisations internationales, institutions nationales, gouvernements locaux et ONG dialogueront sur un même pied d’égalité

Trop souvent, les différents acteurs des droits de l’Homme travaillent séparément. Pour faire face aux défis lancés aux droits de l’Homme, existants et émergents, la solidarité entre tous ceux qui travaillent à la promotion, à la protection et à la mise en œuvre des droits de l’Homme est indispensable. Aussi, le Forum de Nantes offre la possibilité aux gouvernements locaux, ONG, associations, universitaires et militants du monde entier d’établir des contacts, de débattre, de créer des réseaux de solidarité.

4 grands thèmes pour 4 journées alternant plénières et tables rondes
•Rencontres Lascaux : De la terre à l’aliment, des valeurs aux règles (28 et 29 juin)
•Identités, minorités : vivre et agir ensemble dans la diversité (29 juin)
•Libertés d’expression et d’opinion : un combat permanent (30 juin)
•Travail : défendre et renforcer le droit malgré la crise (1er juillet)

Les plus grands défenseurs des droits de l’Homme se sont donnés rendez-vous au Forum 2010
Sont d’ores et déjà attendus :
•Rober BADINTER, avocat, sénateur, ancien garde des Sceaux et ancien président du conseil constitutionnel.
•Shirin EBADI, première femme juge d’Iran contrainte d’abandonner ses fonctions après la Révolution islamique de 1979, avocate et professeur à l’Université de Téhéran, Prix Nobel de la Paix 2003.
•Rebiya KADEER, représentante en exil de la communauté ouïghour du Turkestan oriental, province du Xinjiang (République populaire de Chine). Femme entrepreneur, élue à la Conférence consultative du peuple chinois, elle dénonce le comportement de la police qui a tiré sur des manifestants ouïghours en février 1997. Privée de ses mandats, arrêtée et emprisonnée, elle est libérée en 2005 et prend la route de l’exil aux États-Unis.
•Florence AUBENAS, journaliste Française et grand reporter pour Libération jusqu’en 2006, elle collabore désormais à l’hebdomadaire Le Nouvel Observateur. Dernier ouvrage « Le quai de Ouistreham – éditions de l’Olivier, récit d’une immersion dans l’univers des travailleuses précaires du Nord de la France.
•Lubna HUSSEIN, journaliste soudanaise, condamnée au fouet puis à la prison pour avoir porté un pantalon « indécent ».
•Rajagopal P.V., leader du mouvement indien des paysans sans terre Ekta Parishad (Forum de l’unité) avec son million d’adhérents et sympathisants…

Les ONG et les organisations internationales organisent leurs tables rondes
Le Forum des droits de l’Homme offre aux ONG un espace unique de débat et de réflexion où elles organisent leurs propres tables-rondes et proposent d’aborder les thématiques de leur choix.
Les ONG notamment présentes :
•Amnesty International
•FIDH
•Médecins du monde
•Médecins sans frontières
•Peuples Solidaires
•ATD Quart Monde…
Les premières tables rondes programmées :
•Racisme, villes et crise mondiale : comment protéger les droits de l’Homme ? (UNESCO).
•Avocats, défenseurs permanents de la liberté d’expression (Conseil national des Barreaux, association Solidarité France, Chine, Avocats sans frontières).
•Test de citoyenneté et renforcement des frontières en Europe (Maison de l’Europe, Nantes).
•Déplacés, réfugiés, migrants : de la mise à l’écart aux mutations identitaires. (CIMADE, Médecins sans frontières).
•Libertés religieuses, laïcité et pluraliste (Secrétariat permanent de Nantes / SPIDH).
•Internet, réseaux sociaux, liberté d’expression et démocratie (Secrétariat permanent de Nantes / SPIDH).
•Les femmes, premières victimes des atteintes au droit du travail dans un monde en crise. (Peuples Solidaires).
•Travail et mondialisation, quelle place pour les droits de l’Homme ? (Collectif de l’éthique sur étiquette, Peuples Solidaires)…

Pour toute demande de programme ou d’interview des intervenants, organisateurs, responsables collectivités, contactez l’agence VILLAGE RP.

A propos du Forum mondial des droits de l’Homme de Nantes
Créé en 2004 à l’initiative de l’UNESCO, le Forum mondial des droits de l’Homme a pour vocation de contribuer au renforcement des réseaux de solidarité entre acteurs impliqués dans la protection, le respect et la mise en œuvre des droits de l’Homme. Il réunit tous les deux ans – sur un pied d’égalité – les différentes catégories d’acteurs du domaine des droits de l’Homme responsables politiques, militants et dirigeants d’ONG, universitaires et experts internationaux, représentants d’organisations internationales venus du monde entier. Depuis 2008, le Forum est organisé par le Secrétariat international permanent Droits de l’Homme et gouvernements locaux, basée à Nantes.

A propos du Secrétariat international permanent Droits de l’Homme et gouvernements locaux
Association loi 1901, le secrétariat est le résultat d’un engagement soutenu d’une «coalition» de collectivités locales, associant Nantes Métropole (communauté urbaine de Nantes), la Région des Pays de la Loire, le département de Loire-Atlantique et la Ville de Nantes. Il est présidé par le Professeur Emmanuel Decaux, professeur de droit international à l’université Paris II Panthéon-Assas et membre du comité consultatif du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies. Au-delà de l’organisation du Forum de Nantes tous les deux ans, la mission du secrétariat permanent consiste, plus largement, à fédérer et à animer un réseau d’acteurs impliqués dans la défense et la mise en œuvre des droits de l’Homme à travers le monde, notamment, au niveau local.

Téléchargez le Dossier de presse